Le nombril du monde

by Daniel ROA

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    All lyrics are included with the tracks, and you also receive the liner notes in PDF.
    ---
    Téléchargement de l'album au complet (13 pistes) au format de votre choix (MP3 320, FLAC, ou autre!).
    Toutes les paroles sont incluses avec chaque piste, et vous recevrez aussi les notes de pochette en version PDF
    Purchasable with gift card

      $9 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    C'est la version disque compact... comme un disque, mais compact. Comprend aussi le téléchargement immédiat de l'album au complet (13 pistes) au format de votre choix (MP3 320, FLAC, ou autre!).

    --
    It's the compact disc version... like a disc, but compact.

    Includes unlimited streaming of Le nombril du monde via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      $15 CAD or more 

     

1.
2.
3.
03:25
4.
03:51
5.
03:44
6.
02:51
7.
8.
03:45
9.
04:22
10.
00:51
11.
12.
13.

credits

released March 25, 2009

Remerciements :
Stacey, Odéah & Téo | Keala | Hélène, Guy, Gilles, Manon & Scot | Bob, Donna, Shannon, Cory, James and Matthew | Gilbert & Jeanine Dubé | Christiane Dubé & Paul Robillard | Louis Dubé & Jola Manowska | Daniel Perreaux | Marni-Jo Townsley | Robert Paquette | Louise Beaudoin | Yasmina Daha | Natalie Bernardin | Norman Ferraris | Nicole Brémault | David and Brenda Schneider | Jean-Jacques Dugas | Anique Granger | Nadia Gaudet | Geneviève Toupin | Marc Chabot | Le 100 Nons | Le Centre culturel francomanitobain | Hélène Molin-Gautron | Michele Bousquet | Stef « dude man » Paquette | Emma Wood | Keri Woelke | Steve Bell | Rubin Kantorovich | Rob McConnell | Joey Landreth | François Carrier, Éric Auclair et l’équipe à l’APCM | Marcelle Lussier & Mark Remoquillo chez urban ink | Anne-Marie Gignac | Greg Boboski | Carlin « lemon » Heibert | Andréanne Dandeneau Reimer | Don Benedictson | Claude Forest | arrangements Daniel, Norman & la gang | arrangements cordes & cuivres Mike Janzen, sauf « Un caillou dans mon soulier » Mike Janzen & Norman Dugas | studios Norman Dugas Productions, The Sublime Sonic Moment & Studio 270 | ingénieurs Norman Dugas, Paul Yee & Robert Langlois | mixage Norman Dugas assisté par Daniel Roy | matriçage Allen Hunnie Audio | réalisation Norman Dugas & Daniel Roy | direction artistique & design urban ink | illustration Mark Remoquillo chez urban ink | photographie Grajewski Fotograph Inc. | Produit avec la participation de la Société manitobaine de développement de l’enregistrement cinématographique et sonore | Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du ministère du Patrimoine canadien ( Fonds de la musique du Canada )

Merci tout spécial :
Aux musiciens / nes : Merci pour votre grand talent et pour votre originalité qui ont transformé mes chansons. | Mike : Thanks for the amazing work ! | Marni : You’re a web design genius. Thanks for being such a great friend and support. | Michel : Mon gérant que j’aime tant, merci pour toutes les heures de travail, tes idées géniales et surtout de croire en moi. | Norman : Quel périple cet album! Tu as été pour moi guide, inspiration et âme soeur, je t’adore !!!!! Merci pour tout, vraiment tout. | Papa et Maman : merci pour tout, depuis toujours ! | Stacey : I can’t begin to thank you for all the support that has made this album come to life. Thanks for being my sounding board and my friend. I love you.

license

all rights reserved

tags

about

Daniel ROA Winnipeg, Manitoba

Daniel ROA fait refléter le monde pour qu’on le redécouvre dans toute sa laideur, toute sa fraicheur! Entouré de ses talentueux musiciens, Daniel nous invite à le joindre dans une aventure multimédia où la folie, le groove, l'énergie et le clin d'oeil ponctuent les arrangements éclatés de cet artiste engagé. ... more

contact / help

Contact Daniel ROA

Streaming and
Download help

Track Name: Le nombril du monde
J’comprends que c’est chien les taxis, jour après jour / Mais y’a des pires façons de faire les allers-retours / Puisque t’as les moyens d’les payer quotidiennement / Tu pourrais mieux t’éduquer sur la question des immigrants / Au lieu d’engueuler le chauffeur chapeauté d’un turban / Demande-toi qui d’entre vous parle avec un accent / N’est-ce pas tout simplement question de circonstances / Toi qui te prends pour l’héritière de la Nouvelle France / Ça ! Par contre, c’est difficile à avaler / Puisque comme nous tes grands, grands-parents ont fait la traversée / Tout comme les autochtones avant les divorces tectoniques / À qui elle appartient cette maudite Amérique !? (la cucaracha !) / Le nombril du monde / Pour qui tu te prends / Le nombril du monde / Dis-moi, depuis quand / Toute la planète t’appartient / Adam et Ève n’auraient pas de trou sur le ventre / Aucun cordon à couper, aucune liaison palpitante / Créés à l’image d’un corps invisible, sauf à la foi / On s’entend, d’un primate sociable et très adroit / Descendu du c… cèdre, ou plutôt du bananier / Pour aboutir au zoo dans la cage la plus fréquentée / Peut-être que ce sont eux qui sont libres, les chimpanzés / Et nous les prisonniers de nos consciences trop aiguisées / La preuve, nos singeries de tous les jours qui font la « une » / Et tout c’qu’on sait faire d’un arbre c’est d’le passer à l’égoïne / Restons agenouillés, dans l’espoir de nos prières / Que notre évolution apportera la paix sur la terre / Le nombril du monde / C’est rassurant à voir / Le nombril du monde / Je suis heureux de croire / Que nous sommes descendus des arbres
Track Name: Des mots d'amour
Je t’ai promis / Qu’un jour je t’en écrirais une / Plus belle que tu te l’imagines / Plus belle / J’te l’avais dit / Que ce serait à longue haleine / Pour éviter que j’la méprenne / Et notre histoire commence à peine / Si je ne te chante pas / Des mots d’amour / C’est parce qu’on se les dit / À tous les jours / On se serre dans les bras / Comme pour toujours… / C’est difficile / On n’voudrait pas faire mine de rien / Même nos tempêtes nous font du bien / Du bien / C’est pas facile / De dénicher les justes mots / Malgré qu’on porte le même flambeau / Et qu’on se donne c’q’y a de plus beau / Si je ne te chante pas / Des mots d’amour / C’est parce qu’on se les dit / À tous les jours / On se serre dans les bras / Comme pour toujours… / L’amour est une page blanche / Où les mots se déhanchent / Nos vies une paire de manches / Pour que nos coeurs s’épanchent
Track Name: Une voyelle
Si je vous contais une histoire de chromosomes brouillés / De gamète en cellule on devient ce qu’on est mêlé / C’est dans notre nature de chercher à se transformer / Chacun porte son masque, la vieille peur de se dévoiler / C’est Martin plus Martine qu’est-ce qu’une lettre peut tout changer / Afin de la perdre il faut passer par l’ambiguïté / Rose et bleu deviennent un violet quasi asexué / Rien de plus épeurant, pour toutes ces gens bien rangées / T’as quitté ton île / T’as quitté ton elle / Pour devenir un il / De tes propres ailes / Et dans ton exil / Loin des vieilles querelles / Est-ce que c’est plus facile / De perdre une voyelle / Il arrive un point où on ne change plus d’avis, fini / On perd des amis comme des collègues le vendredi / Les regards venimeux dans le rue nous suivent jusqu’au lit / Plus fort que la survie, est l’instinct de s’appartenir / Au risque de perdre sa place, dans un monde qui veut tout définir / T’as quitté ton île / T’as quitté ton elle / Pour devenir un il / De tes propres ailes / Et dans ton exil / Loin des vieilles querelles / Est-ce que c’est plus facile / De perdre une voyelle
Track Name: Pareils
Ce sont mes battements de coeur / Qui résonnent dans tes veines / Ce sont mes larmes que tu pleures / Et pour les mêmes peines / Mes rêves qui te hantent / Qui effritent ton sommeil / Et mes désirs qui te tentent / Dès l’heure de ton réveil / C’est mon étoile qui t’éclaire / Celle qui ne brille que pour moi / Et mes mots en prières / Que tu récites tout bas / C’est ma souffrance que tu portes / Comme si tu étais seul / À douter de ta force / À en devenir veule / Pareils, si on était pareils… / Pareil, si on s’aimait pareil… / C’est le doute qui me poursuit / Qui te cloue les pieds à terre / Et les refuges qui s’ensuivent / T’entourent de barreaux de fer / C’est ma haine que tu recraches / Quand tu te moques de moi / Et mes mains qui harnachent / Les élans de ta joie / C’est ma passion qui attise / La braise de ton feu / Mes gaffes, mes bêtises / Qui ruinent tes enjeux / Ce sont mes yeux qui t’aveuglent / Dans tes moments de clarté / Enfin, tout ce que tu veux / Se cache derrière ma fierté / Pareils, si on était pareils… / Pareil, si on s’aimait pareil…
Track Name: Comme ça
On dort dans le même lit / Un couple en naufrage / Notre amour s’affaiblit / Comme un animal en cage / Si c’est bien pour la vie / Ravagée par le temps / Redeviens mon amie / Comme au début du ruban / Comme ça, je te préfère / Comme ça… / Comme ça, je te préfère / Comme ça… / Deux gouttes d’anesthésie / Tu flottes dans les nuages / La brosse de l’amnésie / Fera un heureux ménage / Je range tes manies / Au tiroir du néant / J’arrache nos zizanies / Je les noie dans l’océan / Comme ça, je te préfère / Comme ça… / Comme ça, je te préfère / Comme ça… / Ceux qui m’accusent d’un complexe de dieu / Verront bientôt que c’est pour le mieux / Ils prétendent savoir ce que tu veux / C’est évident, c’est qu’on soit heureux / Comme ça, je te préfère / Comme ça… / Comme ça, je te préfère / Comme ça…
Track Name: Gandhi
J’veux t’planter à terre mon osti! / Te couper en petits morceaux, t’étendre sur ma rôtie / À coup de poing, au couteau, au fusil, à la scie mécanique / T’étrangler par la cravate, t’étirer en acrobate / T’étriper comme un lapin, mais j’ai un p’tit problème / Si seulement Gandhi n’avait jamais existé / Enragé, prêt à te tuer / C’est pas qu’il me manque de volonté / Derrière ce nez de corbeau / D’affreuses noirceurs dans mon cerveau / Entre temps tu te gonfles / Devant ces pingouins qui t’entourent / Un avocat qui s’fout d’ma gueule / J’y pourrais rien en cour / J’veux t’planter à terre mon osti! / Te couper en petits morceaux, t’étendre sur ma rôtie / À coup de poing, au couteau, au fusil, à la scie mécanique / T’étrangler par la cravate, t’étirer en acrobate / T’étriper comme un lapin, mais j’ai un p’tit problème / Si seulement Gandhi n’avait jamais existé / “Quand une larme coule / Le long de cette protubérance” / Ça m’ramène des souvenirs / C’est à toi que je pense / T’as trouvé ma faiblesse / Tu l’as frappée en pleine face, pleine face / Je suis comme Cyrano / Mais sans l’épée ou l’éloquence / J’veux t’planter à terre mon osti! / J’ai lu sa biographie / J’ai vu le film de Ben Kingsley / Si ce n’était pas de lui / Je jure, je t’aurais aplati / Et avec ma chanson / J’me plais à te traiter de con / Sans faire couler une seule goutte de sang / Si seulement Gandhi n’avait jamais existé…
Track Name: Un caillou dans mon soulier
On s’était échappé de l’hiver / Jusqu’à la jungle amazonée / Dans un autre hémisphère / Suivant les méandres d’une rivière / Aux aguets des dangers / Des morsures de vipères / Enfoui dans une gigantesque serre / Loin du monde civilisé / Des salons mortuaires / On était dans un paradis terrestre / Malgré la sueur dans le cou / Les araignées et toutes les pestes / Qui rendaient fou… comme le… / Caillou dans mon soulier / Incapable de m’en débarrasser / Le Caillou dans mon soulier / Incapable de m’en débarrasser / On s’arrêtait pour manger peu souvent / La nature décime / Ceux qui s’attardent trop longtemps / Faut dire que nos guides avaient du cran / Mais on était tous tombés victimes / D’un cruel agent / Perché dans le confort de son appartement / Comptant ses centimes / Ce sorcier fainéant / Beaucoup plus qu’une randonnée pédestre / On nous avait joué un sale coup / L’astuce que les poches des touristes / Débordent de sous… / On n’lui a pas cédé une seule pièce d’or / On est allés voir l’hôtelier / Têtus comme des conquistadors / Partis à pieds… ‘vec un… / Caillou dans mon soulier / Incapable de m’en débarrasser / Un Caillou dans mon soulier / Incapable de m’en débarrasser / Un an perdu à chercher des chaussures / A l’épreuve de bonne conscience, à l’épreuve du candomblé / Sans issue, j’ai payé la facture / Depuis y’a plus d’caillou dans mon soulier
Track Name: Coït
Pendant que dort la métropole / Et que ruminent les songeurs / On entend des bruits au sous-sol / Qui n’appartiennent pas aux rongeurs / S’agirait-il de la lessive / Ou d’un tuyau en éruption / Si l’explication est lascive / S’il-vous-plait pas d’interruption / On parle de coït / Pour mettre deux points sur le « i » / Il faut un stylo bien trempé / Pour le baiser de la patrie / Le sujet doit être vampé / L’histoire est bien plus qu’unilingue (us !#@$!%?) / On compte deux langues entrelacées / Dans un plaisir qui devient dingue / Qui finit par tout délasser / Le QUI c’est elle et moi / Le OÙ on l’sait déjà / Avez-vous encore des questions / Le COMMENT, le POURQUOI / QUAND et COMBIEN de fois / S’il vous faut une explication / On parle de coït, voilà le QUOI / En pénétrant le souterrain / Et en écartant les rideaux / On découvre un acte souverain / Au promontoire d’la libido / Quand les pulsations accélèrent / Et que suivent les cris de déraille / L’odeur sucrée qui flotte dans l’air / Annonce les petites funérailles / Le QUI c’est elle et moi / Le OÙ on l’sait déjà / Avez-vous encore des questions / Le COMMENT, le POURQUOI / QUAND et COMBIEN de fois / S’il vous faut une explication / On parle de coït, le petit trépas
Track Name: C'est tout
Une boîte en carton / Que j’avais oubliée / Comme un rejeton / Qui revient du passé / Un fond de bouteille / Que tu m’avais laissé / Parfum de la veille / Du dernier baiser / La fleur de l’amour / Aux pétales séchés / Un compte à rebours / Qui dure des années / Combien de mines d’or / En timbres léchés / Perdus à l’espoir / Du dernier baiser / C’est tout ce qu’il me reste de toi / C’est tout ce qu’il me reste / Nappé de poussière / Sûrement délaissé / Sur une étagère / Sinon élagué / Le morceau de coeur / Que je t’avais laissé / Toute la candeur / Du dernier baiser / C’est tout ce qu’il te reste de moi / C’est tout ce qu’il te reste / Tombé en amour mais tombé trop loin de toi…
Track Name: Ainsi soit-il
Géante cigarette qui s’écroule sur la ville / Que faire d’un mégot forcément avalé / Chaos dans la rue, l’hystérie se propage / Un feu infernal qui se transforme en rage / Vengeance ! rancunière, le recours d’imbéciles / De suivre ses instincts destructeurs, trop facile / La couleur de la violence / Coule comme un sang de mélasse / Elle récrit les ordonnances / Pour écraser les menaces / Des échos d’antiquité / La présente réalité / Ainsi soit-il / Cadavres déchirés dans les boites de camions / Qui roulent dans la nuit sans soulever de soupçons / A qui appartient l’allumette en question / Réponse dangereuse, il vaut mieux l’étouffer / Mais moi j’ai vécu autres choses au milieu d’un monde secoué / J’étais maillon d’une chaîne de milliers qui chantaient d’une seule voix / Une chanson assourdie par les engins de guerre qui sont à veille de manquer de pétrole / Et on nous dit que rien ne peut changer / La couleur de la violence / Coule comme un sang de mélasse / Elle récrit les ordonnances / Pour écraser les menaces / Des échos d’antiquité / La présente réalité / Ainsi soit-il
Track Name: Un faucon (se réveille)
Dans une forêt au milieu de la ville / Pas loin d’où coule une rivière d’argile / Je me suis bâti un nid haut perché / Hors de la portée des gens du quartier / Certains s’arrêtent pour reprendre leurs forces / D’autres viennent graver leur amour dans l’écorce / Et quand le vent du nord vient me bercer / Je ferme les yeux, je me laisse emporter / Là où les cathédrales n’ont pas de murs ou de plafonds / Où les aurores boréales s’étendent plus loin que l’horizon / Là où les arbres s’affalent au dernier tour de leurs saisons / Ils sont venus dès la première lumière / Pour faire de cette forêt une clairière / Sauf pour mon arbre, comme si pour rire de moi / Le prédateur d’un coup devenu proie / Ils érigeront leur palais de béton / À deux pas ils feront leur confession / J’fais mes adieux, je prends mon envolée / J’ouvre les ailes, je me laisse emporter / Là où les cathédrales n’ont pas de murs ou de plafonds / Où les aurores boréales s’étendent plus loin que l’horizon / Là où les arbres s’affalent au dernier tour de leurs saisons / J’irai mourir à ma manière à ma façon / Un faucon se réveille / Dans une forêt au milieu de la ville / Pas loin d’où coule une rivière d’argile / Je m’étais bâti un nid haut perché / Hors de la portée des gens du quartier
Track Name: Au championnat des grimaces
Permettez que vous présente une solution délicieuse / Une idée toute à moi que je trouve tout à fait ingénieuse / Pour laquelle je s’rai sans doute un récipiendaire du Nobel / Le héros des démunis et des moins belles / Dites, pourquoi notre histoire se raconte en conquêtes et en guerres / Quand tous ceux qui’en ont fait les manchettes sont restés en arrière / Il est temps de leur donner la chance de se montrer les dents / Ne sont-ils pas élus nos représentants / Cédez la place / Au championnat / Des grimaces / Au championnat des grimaces / Au carrefour du destin / On crache des mines pugnaces / On se fie à l’instinct / Au lieu de la carabine, pour défendre son empire / On se défoule les babines, on essaye de faire rire / Et le combat se termine, sans le dernier soupir / Quand nous s’rons sans issue même après le jugement de la Haye / Pire ! Imaginez un chef d’état qui ne cherche pas la paix / Malgré qu’inconcevable ça pourrait arriver un bon jour / Mon idée deviendra le dernier recours / Pour une fois la beauté n’aura pas la victoire assurée / Encore mieux si vous êtes déjà moindrement défigurés / C’est pour vous qu’on votera aux prochaines élections fédérales / Surtout si vous faites preuve de contrôle oral / Cédez la place / Au championnat / Des grimaces / Au championnat des grimaces / Au carrefour du destin / On crache des mines pugnaces / On se fie à l’instinct / Au lieu de la carabine, pour défendre son empire / On se défoule les babines, on essaye de faire rire / Et le combat se termine, sans le dernier soupir

If you like Daniel ROA, you may also like: